Actualités

L’approche pédagogique des évaluations aux compétences de base GERIP Compétences

By 1 avril 2021 No Comments

En quoi les évaluations aux compétences de base proposées sur la plateforme GERIP Compétences constituent un levier de motivation ainsi qu’un gage de formation adaptée aux besoins des apprenants ?

Evaluations aux compétences de base

Les évaluations aux compétences de base, une source de stress mais aussi de valorisation

Bien que les experts en pédagogie s’accordent à dire que les évaluations aux compétences clés sont nécessaires et utiles à tout parcours de formation, elles sont souvent une source de stress chez les apprenants.

Un stress lié à :

  • un manque de confiance en soi
  • la peur d’avoir de mauvais résultats
  • la crainte de ne pas avoir le temps de répondre à toutes les questions
  • des représentations souvent négatives sur les évaluations

Ce constat est d’autant plus marqué chez les stagiaires en situation d’illettrisme du fait qu’ils ont souvent été en situation d’échec scolaire.
Pourtant, leurs visages s’éclairent lorsqu’ils reçoivent des résultats qui valorisent leurs progrès et leurs acquis, générant ainsi satisfaction et fierté.
D’ailleurs, on constate chez les stagiaires ayant bien compris l’intérêt des évaluations que leur appréhension face à l’évaluation se transforme en levier de motivation et d’engagement dans leur parcours de formation et d’insertion professionnelle.

Dédramatiser l’évaluation pour faire ressortir les intérêts pédagogiques

Pédagogie évaluations des compétences de base
Evaluation CléA compétences de base

À l’entrée en formation, l’évaluation diagnostique permet de mesurer les écarts entre les compétences attendues et les acquis de chaque stagiaire, et de connaître leur profil et leurs stratégies d’apprentissage. Sans pour autant tomber dans la surcharge cognitive en multipliant les tests ou évaluations, consacrer le temps suffisant au diagnostic permet au formateur non seulement de gagner du temps pour la suite, mais aussi de garantir une formation ou une remédiation sur-mesure, ainsi qu’une meilleure efficacité des actions pédagogiques.

Plus on avance dans le parcours de formation, plus le recours aux évaluations formatives apporte une plus-value. Elles permettent notamment de :

  • vérifier si les objectifs visés ont été atteints ;
  • ajuster la suite du parcours de formation en proposant une véritable formation sur-mesure ;
  • valoriser les progrès et les efforts réalisés.

Comment le formateur peut-il dédramatiser les situations d’évaluation aux compétences de base ?

Le rôle du formateur est essentiel pour mettre en confiance les apprenants et leur expliquer en quoi les évaluations vont aider à mettre en œuvre des formations sur-mesure. En effet, une évaluation fine permet :

  • d’optimiser les stratégies d’apprentissage de chaque stagiaire ;
  • de choisir les méthodes et les outils pédagogiques les plus adaptés ;
  • de concevoir des activités qui répondent aux besoins et aux centres d’intérêts de l’apprenant ;
  • de constituer des groupes d’apprenants homogènes.

Concrètement, le formateur peut aussi le jour de l’évaluation rester en soutien aux stagiaires qui en expriment le besoin, par exemple pour les rassurer, aider à la compréhension de certaines consignes, faciliter la prise en main de l’outil informatique, etc.

Evaluer les compétences de base
Compétences de base évaluations

Quels sont les apports des sciences cognitives dans les évaluations aux compétences de base GERIP ?

Les fonctions cognitives sont liées à des compétences scolaires et professionnelles. Tester les 8 fonctions cognitives permet donc de connaître les prédispositions et le potentiel à apprendre de chaque apprenant. En s’appuyant sur un diagnostic fin, le formateur peut ainsi valoriser et optimiser les stratégies d’apprentissage de chacun.
Deux évaluations aux compétences de base permettent d’évaluer les 8 fonctions cognitives : « évaluation des savoirs de base » et « profil linguistique et cognitif ».
Pour en savoir plus sur le lien entre les fonctions cognitives et la compétence « apprendre à apprendre » :

Plus de détails

Quel est l’intérêt des évaluations chronométrées ?

Une évaluation fine est primordiale, elle doit porter à la fois sur des éléments quantitatifs (ex : note globale) et qualitatifs (ex : temps de réalisation, stratégie utilisée, type d’erreurs récurrentes, etc.).

Le facteur temps est un indicateur essentiel pour évaluer si certains processus sont automatisés ou non.
Par exemple pour évaluer la lecture, au-delà du décodage et de la compréhension d’un texte, il convient de différencier un apprenant qui lit un texte en 10 minutes de celui qui lit le même texte en 30 minutes. Le traitement pédagogique par le formateur sera différent.
En outre, le facteur temps est également omniprésent dans la vie professionnelle et personnelle, il est donc important d’accompagner les stagiaires dans la gestion du temps, c’est une compétence à part entière (soft skill).

L’ergonomie des évaluations aux compétences de base GERIP a été simplifiée au maximum et la durée des épreuves a été calibrée pour s’adapter au profil des apprenants en situation d’illettrisme.

Evaluations chronométrées Compétences de base